Juil 16

La location de scooter en Thaïlande : comment éviter les arnaques ?

En Thaïlande, il est possible de se restaurer et de trouver un endroit où dormir avec une quinzaine d’euros. Et pour se déplacer dans le pays, le moyen de transport le plus répandu et le plus pratique reste le scooter. Il n’est pas bien difficile de louer un deux roues en Thaïlande. Toutefois, ces dernières années, la location de scooter en Thaïlande s’est fait une très mauvaise réputation à cause des nombreuses arnaques liées à l’activité. Comment éviter les arnaques ?

Inspecter minutieusement le scooter

En Thaïlande, il est possible de louer différents modèles de scooter, allant du 50cm3 aux bolides de plus de 300cm3. Malheureusement, certains scooters proposés par les loueurs sont dans un très mauvais état et généralement, ces « professionnels » n’en font aucune mention dans le contrat. Le risque est qu’au moment de ramener le scooter, le loueur exige le payement d’une caution stagnant autour des 1500 euros. Il invoquera comme raison de cette pénalisation la présence de dégâts matériels, même s’il ne s’agit que d’une toute petite rayure. Le litige peut même faire intervenir les autorités locales, qui ne plaident en faveur du client qu’en échange d’un bakchich de plusieurs centaines d’euros. Si le client refuse ce « règlement à l’amiable », la situation peut empirer encore plus…

Avant même de signer le contrat ou de poser ses mains sur le scooter, il est impératif d’inspecter minutieusement le véhicule. Il est aussi préférable le scooter en photo, sous tous les angles afin d’avoir une preuve en cas de litige.

Ne jamais donner ses papiers d’identité en caution

Pour le côté administratif et pour éviter les mauvaises surprises, le loueur exigera le dépôt de certains documents en guise de caution. Généralement, le loueur demande une carte bancaire et une copie du passeport.

Mais certains peuvent vouloir garder le passeport en guise de caution. Cette pratique est illégale et un signe évident d’arnaque. La règle est de ne jamais donner ses papiers d’identité, notamment les originaux, en guise de caution. De même pour les sommes d’argent.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.