Mai 07

Le couchsurfing, une bonne idée pour voyager ?

Couchsurfing, traduit dans la langue de Molière donne « surf de canapé » ou le concept de surfer de canapé en canapé. Et non, il ne s’agit pas d’une nouvelle discipline sportive, mais bel et bien d’un moyen de changer sa façon de voyager. Ceux qui ont déjà testé le Couchsurfing n’hésiteront pas à dire que ce système permet de trouver un hébergement très bon marché, voire gratuit. Mais le Couchsurfing ne se résume pas qu’à cela.

Loger chez et avec son hôte

A l’hôtel, le voyageur se retrouve seul dans sa chambre, le privant de tout échange avec d’autres personnes (mises à part les quelques échanges sporadiques avec le personnel et les autres clients). Dans une chambre d’hôte ou dans un Bed & Breakfast, bien que les échanges sont beaucoup plus récurrents, le rapport « client/hôte » subsiste. Ce qui n’est pas le cas avec le Couchsurfing.

Dans cette nouvelle façon de voyager, le voyageur loge chez son hôte et n’est pas considéré comme un client, étant donné l’absence du rapport d’argent. On parlera alors du rapport « couchsurfer/hôte ». Le principe est de passer du temps avec son hôte (et sa famille) et de vivre des moments de partage. Le système permet en effet de partager le quotidien d’un habitant, de découvrir sa culture et même de profiter d’un guide qui connait les endroits les plus intéressants. Le couchsurfer pourra lui aussi faire découvrir sa culture à son hôte.

Loger gratuitement, mais pas que

Quelqu’un qui résume son expérience de couchsurfing par « logement gratuit » n’a pas réellement saisi l’intérêt et le but du système.

Le couchsurfing est avant tout le plaisir de faire des échanges et de partir à la découverte. Si l’hôte ne demande aucune contrepartie (financière ou autre) à son invité, la moindre des choses pour le couchsurfer c’est de passer du temps avec l’hôte. Ce qui permettra d’ailleurs de le remercier pour son accueil.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.